Happy Birthday

Dernière mise à jour : 04/02/2018

Hi Carole, family and friends,

I don’t already make a movie where I present the Tail of Cacao because it’s very difficult to translate. I had explain in english this tail to some volunteers, who were so happy to discover this legend. I work this tail since three days, I had surf in the net for find differents sources and legends. Sometimes there is a lot of contratiction.

I wrote this with method for practice more easy in french. This is a gift for you !

Quetzalcoatl, divinité barbue représentée par un serpent à plumes, détenait les richesses du monde (or, argent et pierres précieuses qu’il protégeait dans toutes ses demeures. Elles imposées à elles seules la richesses du pays, recouverts de coquillages aux milles nuances nacrées. C’était surtout une divinité qui aimait particulièrement la science et la sagesse.

Vénéré par son peuple les toltèques

Quetzalcoatl était également jardinier du domaine des Dieux. Ce qui lui permit d’offrir à l’humanité un cadeau des plus précieux : le cacaoyer. Les hommes apprirent ainsi à cultiver l’arbre qui prodiguait force et richesse, et qui surtout, servait à préparer la fameuse boisson des Dieux…

Trois sorciers jaloux de son empire ont comploté pour le forcer à quitter son royaume. L’un d’entre eux, Titlacauan, a pris l’apparence d’un vieillard pour lui conseiller une mixture qui allait apaiser le mal de vieillesse, et l’aider à trouver le chemin vers un pays qui pourrait lui rendre sa jeunesse.

Après l’avoir bu, Quetzalcoatl, ivre, dans un élan de folie a goûter au plaisir charnelle, fragilité des Hommes. Les dieux ayant appris cela l’ont bannis. Devenu fou, il a brulé toutes ses demeures et éparpillé tous ses trésors dans la montagne et dans le lit des rivières.

Envoûté par l’idéal d’une jeunesse éternelle, notre Dieu déchu s’éloigna vers l’est en direction du soleil levant sur un radeau paré de plumes et entrelacé de serpents. Mais en partant, Quetzalcoatl promis à son peuple qu’il reviendrait lors d’une année placée sous le signe du roseau, et qu’il leur ramènerait tous pleins les trésors.

La civilisation Toltèque a disparu, mais la légende s’est perpétuée

En 1519, l’année placée sous le signe du roseau, Moctezuma, roi des Aztèques, attend avec impatience le retour de Quetzalcoatl. Et voilà que débarquent par la mer des hommes dont les armures étincelantes ressemblent à s’y méprendre aux écailles de serpents. Dont les têtes sont coiffées de plumes et dont le chef porte une barbe… Plus aucun doute pour Moctezuma, Quetzalcoatl est de retour ! Emerveillé, le roi Aztèque lui offre le meilleur accueil et lui remet son royaume ainsi que sa plus grande richesse, le cacao.

PS : Il faut savoir que le Cacao est vraiment considéré voir vénéré comme un cadeau de la Nature complètement différemment des autres mets que l’on peut trouver ici, on peut parler d’une coutume. D’après ce que j’ai compris, beaucoup prennent le temps de célébrer en se racontant les bienfaits du cacao autour d’un feu de joie, une nuit de pleine lune, et de remercier la nature d’offrir la possibilité du chocolat chaud (boisson) à base de lait de coco, de cacao moulu le jour même, d’épices, de farine de maïs. En effet vous le savais déjà, c’est vraiment divin !

Jordan